Titre: Dungeon ni Deai wo Motomeru no wa Machigatteiru Darou ka Gaiden : Sword Oratoria

Titre Alternatif: DanMachi Gaiden : Sword Oratoria

Titre Original: ダンジョンに出会いを求めるのは間違っているだろうか外伝 ソード・オラトリア

Studio: J.C. Staff

Genre: Action – Aventure – Comédie – Fantasy

Episodes: 12

Date de diffusion: 14 Avril 2017 – 30 Juin 2017

Cet anime est une adaptation du Light Novel du même nom

Cet anime est lié à DanMachi

Il s’agit de l’adaptation du roman Sword Oratoria de Omori Fujino et Haimura Kiyotaka. Ce spin-off se focalise sur Aiz Wallenstein. Cette adaptation en série animée servira à fêter les dix ans de l’éditeur : GA Bunko.

La princesse épéiste, Aiz Wallenstein. Aujourd’hui, encore une fois, la plus puissante femme épéiste mène son équipe durant l’exploration de cet énorme labyrinthe que l’on appelle : Donjon.Au 5ème sous-sol du donjon, elle secourt un jeune homme du nom de Bell Cranel qui se fait poursuivre par un minotaure échappé du 49ème sous-sol. Cependant, en lui demandant s’il va bien, ce dernier s’enfuit. Ceci est le début d’une histoire entre un homme et une femme que tout sépare.

 
Lady and gentlman ! Welcome on « Spin off mieux ou nul que l’original » ! A ma gauche, au nom imprononsable qui a su gagné une forte popularité à sa sortie, Dungeon ni Deai o Motomeru no wa Machigatteiru Darou ka ! A ma droite, le nouveau venu et également petit frère du précédent, Sword Oratoria ! Nous allons à présent passer au vote, et comme je suis toute seule à écrire ses lignes, je serai l’unique juge (en même temps c’est mon avis). Alors verdict ? Ni l’un ni l’autre. Pour moi, ce spin off vaut autant le détour que son grand frère. En réalité, je trouve qu’il y a une grande ressemblance entre les points forts et les points faibles de ses animes. Premièrement, dans la manière de fonctionné. J’avais trouvé Danmachi génial avec ses combats, son action, sa réalisation et cela malgré un scénario classique qui tout de même fait son travail et je pense exactement la même chose de Sword Oratoria. Les gros points forts sont les graphismes magnifiques et l’animation qui rendent les combats spectaculaire. On est largement à la hauteur de l’opus précédent. Les combats eux même sont fascinants avec les sorts de magies, les combats d’épées, les chorégraphies et spécialement le finale qui m’a donné des frissons.
Par contre, un changement de taille existe entre les quêtes énormes de la Loki family par rapport aux quêtes moindres de la Hestia family vu dans le premier. On regarde un tout autre aspect des quêtes avec plus différence et tout aussi spectaculaire. Le petit bémol de cet opus se trouve dans la trop grande concentration de l’histoire sur Lefiya au lieu de Aiz. Premièrement, Leifya est un personnage qui devrait s’écrouler tellement elle est lourde de cliché. C’est dommage mais ce personnage prend trop de place par rapport à Aiz qui est largement plus intéressante. D’ailleurs, j’adore Aiz et c’est pourquoi j’aurai aimé en apprendre plus sur elle. Même si c’est sympa de voir l’alternative des événements du premier, j’aurai voulu voir le point de vue de Aiz sur ces événements. En fin de compte, on ne se concentre pas assez sur elle et cela rend son approfondissement très lent dans l’histoire. Franchement, c’est certes un soucis mais rien ne m’a empêcher d’apprécier Sword Oratoria que je trouve aussi génial que le premier.
 

 

 

Cet anime est licencié par Wakanim

Dungeon ni Deai wo Motomeru no wa Machigatteiru Darou ka Gaiden : Sword Oratoria Episodes:

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *