Titre: Busou Shoujo Machiavellism

Titre Alternatif: Armed Girl’s Machiavellism

Titre Original: 武装少女マキャヴェリズム

Studio: SILVER LINK.

Genre: Action – Art Martiaux – Comédie – Harem – Romance

Episodes: 12

Date de diffusion: 5 Avril 2017 – 21 Juin 2017

Cet anime est une adaptation du manga du même nom

L’Académie privée Aichi Symbiosis est un lieu unique en son genre. Au sein de cette école, autrefois exclusivement féminine, les jeunes filles ont le droit de porter des armes et d’asseoir leur domination sur les hommes.
Fudô Nomura vient tout juste d’intégrer cette académie lorsqu’il devient la cible privilégiée de Rin Onigawara, l’une des jeunes filles contrôlant l’école d’une main de fer.

 

Voici le premier sélectionné de la sélection printemps 2017, j’ai nommé : Busou Shoujo Machiavellism ! Alors, l’histoire se déroule comme d’habitude dans une école d’où le héros essaye d’y échapper et c’est là que j’ai envie de dire : un peu comme tout le monde. Ce premier sélectionné remporte-il la palme d’or ? Selon moi, Busou Shoujo Machiavellism est bien mais sans plus. Déjà, je ne m’attendais pas à ce que l’anime soit aussi « gentillet ». Je voyais plus un truc du genre où les femmes seraient plus diaboliques et fortes, genre vraiment badass, et le héros un genre de délinquant destructeur et bien provocateur. Plus de sadisme et de provocation tout en restant dans le correct, c’est à dire sans champ de cadavre, et toujours avec ce côté humoristique. Mais, on nous sert un classique action/harem dans une école. L’action et les combats sont les points positifs majeurs, et franchement sans leurs plutôt bonne maîtrise dans l’histoire, le manque de matière dans le scénario se ferait durement ressentir. Les combats sont entraînants et bien réalisés et d’ailleurs, j’aime bien cet effet de mettre le nom des coups spéciaux (ça rend la chose encore plus badass). Le genre action est bien présent à chaque épisode et donne ce rythme assez soutenu à l’histoire. D’autre part, l’animation et les graphismes sont aussi des côtés positifs puisqu’ils participent à la beauté des combats. Pour finir, le héros est charismatique, fort, taquin; bref, il est sympathique à voir en action. Cependant, les points négatifs restent non négligeables et j’en retiens trois: le scénario, les clichés et les héroïnes. Les clichés parlent de même et le problème des héroïnes vient aussi de là. Elles sont stéréotypés et se transforment de combattante féministe, si je puis dire, à seins sur pattes en chaleur en contact du héros.

Je trouve cela super dégradant pour elles et l’image de la femme. Puis, comme je l’ai dis, le scénario manque à l’appel. L’intrigue est menée de façon si simple et avec cette impression d’en faire le moins possible avec le moins risques. Il manque de matières, d’idée et surtout de mise en avant. Le simple peut marcher mais il faut, tout de même, savoir le gérer. Donc, en conclusion, je ne le conseille pas mais je ne le déconseille pas non plus. Il faut tout de même noté que Busou Shoujo Machiavellism reste bien à voir.

 

 

 

 

Busou Shoujo Machiavellism Episodes:

Episode 1Episode 2Episode 3Episode 4Episode 5Episode 6Episode 7Episode 8Episode 9Episode 10Episode 11Episode 12

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *